Aidez nous à améliorer l’achat d’espaces publicitaires. Participez à notre enquête en cliquant ici

Qu’est-ce que la communication éco-responsable ?

Dans les prochaines années, de nombreux enjeux géopolitiques, sanitaires et environnementaux vont se jouer pour lutter contre une crise environnementale, démographique, sociétale et systémique. D’ailleurs, nous observons de plus en plus de nouvelles initiatives et de nouvelles prises de conscience pour réinventer le monde de demain notamment en matière d’écologie. Les entreprises sont au cœur de ce changement et mettent en place des stratégies impactantes de RSE (Responsabilité Sociétale et Environnementale). Les communications et le marketing se tournent vers de nouvelles pratiques plus responsables. Mais comment communiquer de manière pus responsable ? La communication eco-responsable repose sur 3 piliers :

  1. L’éco-conception
  2. L’éthique
  3. La gouvernance

Faire de la publicité éco responsable

Le principe de l’éco-conception

L’éco-conception est un des principes fondamentaux préconisé par l’Agence de Transition écologique. Faire une publicité éco-responsable passe d’abord par le choix de moyens de communication avec un faible impact sur l’environnement comme :

  • des supports à faible consommation d’énergie ou fabriqués dans des matériaux écologiques
  • des affiches en papier recyclé et/ou avec des encres végétales
  • une optimisation sur les emballages et déchets que peuvent produire la campagne de communication
  • ect.

>>> Voir toutes nos offres de publicité verte

Une prise de parole éthique : on évite le greenwashing !

Green Washing - Communication éco-responsable

Une communication éco-responsable, c’est aussi une prise de parole éthique. On parle beaucoup de « Greenwashing » aussi appelé l’éco-blanchiment, cette pratique marketing consiste à utiliser de manière excessive ou trompeuse les codes écologiques ou éco-responsable (la couleur verte, un champ lexical green trompeur « fraîcheur naturelle », « Parfum avec extrait naturels », des visuels d’arbres, de fleurs…). Cette pratique peut être assimilée à de la publicité mensongère. Lorsqu’un argument écologique est avancé dans une communication, il doit alors être vérifiable et réel. Enfin, le message publicitaire ne doit pas conduire à un comportement non éco-responsable (gaspillage, pollution…).

Être tous impliqués dans une démarche responsable

La gouvernance est le dernier pilier des recommandations de l’agence de Transition écologique. Cette recommandation consiste à impliquer toutes les parties prenantes dans une démarche écologique et responsable.  

Partager ce contenu

Articles en relation