Qu’est-ce que la loi Climat a changé pour la publicité ?

Depuis plusieurs années, le gouvernement et la Convention Citoyenne pour le climat ont l’ambition de prendre des mesures concrètes en faveur de l’écologie. C’est de cette volonté qu’est née la loi Climat. Parmi ces objectifs environnementaux, le gouvernement souhaite intervenir sur la réduction des gaz à effets de serre. Cette réforme va donc avoir un impact dans le secteur de la publicité. Mais comment les annonceurs vont s'adapter dans leur stratégie marketing ?

Sommaire de l’article : qu’est-ce la loi Climat a changé pour la publicité ?

  1. Qu’est-ce que la loi Climat ?
  2. Qu’est-ce que la loi Climat interdit et autorise ?
  3. Comment respecter la loi Climat avec ses campagnes publicitaires ?
  4. Des exemples de communication avec la loi Climat

Qu'est-ce que la loi Climat ?

loi climat définition

Constituée en 2019, la Convention Citoyenne pour le climat œuvre pour l’intégration de l’écologie dans la société française. Elle se compose de citoyens tirés au sort dont la mission est de définir des mesures qui permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre. En 2020, cette convention a émis une centaine de propositions. Parmi elles, on retrouve la loi Climat et Résilience. L’objectif : lutter contre le dérèglement climatique avec la diminution du gaspillage et de la pollution.

La loi a tout de suite fait l’unanimité au sein du gouvernement. Le 24 août 2021, elle est promulguée et publiée au Journal officiel. Mais, alors, qu’est-ce que ce projet de loi climat va changer ? En premier lieu, tous les secteurs d'activité sont concernés. À titre d’exemple, les écoles vont être dans l’obligation de proposer des menus végétariens à la cantine et les restaurateurs auront l’interdiction de chauffer leur terrasse.

Un grand nombre de professionnels vont donc devoir s’accommoder à tous ces changements. Les annonceurs et les agences de publicité ne seront pas épargnés.

Qu'est-ce que la loi climat interdit et autorise ?

loi climat interdictions

On vous présente les interdictions établies par la loi Climat :

  • La publicité rendue interdite pour les énergies fossiles et les véhicules polluants : c’est l’une des mesures à retenir de cette loi : à partir du 1er juillet 2022. Cependant, les carburants "dont le contenu en énergie renouvelable est réputé supérieur ou égal à 50%" ne seront pas concernés
  • Les publicités devront désormais mettre en avant l’impact environnemental des biens et services, qu’il s’agisse du "score carbone" rendu obligatoire, de l’étiquette énergie (déjà obligatoire) pour les produits électroniques ou de la mention de la classe d'émissions de dioxyde de carbone pour les voitures. Les publicités à la radio ne seront en revanche pas concernées. Et pour ces deux catégories : électronique et automobile, cette obligation d’affichage dans les publicités entrera en vigueur au 1er mars 2022
  • Il sera désormais interdit de dire dans une publicité qu’un produit ou un service est neutre en carbone. Seule exception, que l’annonceur « rende aisément disponible au public » un bilan de ses émissions de gaz à effet de serre ainsi que le détail de sa démarche pour les éviter, les réduire et seulement ensuite les compenser
  • La publicité tractée par avion est interdite à partir du 1er octobre 2022
  • La distribution d’échantillon au consommateur « sans demande de sa part » est interdite. Les journaux et magazines ne sont finalement pas concernés par cette disposition. La mesure entrera en vigueur au plus tard le 1er juillet 2022
  • À partir du 1er janvier 2023, il sera interdit d’affirmer la compensation carbone et les allégations de neutralité carbone dans dans des campagnes publicitaires sans expliciter son bilan carbone et les mesures de compensation éventuelles. Les annonceurs devront alors appuyer leurs affirmations par des arguments chiffrés et documentés (lien cliquable ou QR code qui redirigeront vers le site de l'annonceur). Une bonne résolution pour éviter au maximum la technique du greenwashing. Ce décret, publié au journal officiel jeudi 14 avril 2022, est mis en place pour tous les supports de communication (presse, télévision, affichages, web ...).

Le manquement à ces dispositions est passible d’une amende pouvant être portée jusqu’à la totalité du montant des dépenses consacrées à l’opération publicitaire illégale.

Comment respecter la loi Climat avec ses campagnes publicitaires ?

loi climat campagnes publicitaires

De nouvelles techniques permettent le respect de l’environnement : l’encre végétale, des affiches en papier 100% recyclé ou encore les vélos publicitaires en ville qui n’émettent donc pas CO2.

Une particularité pour les panneaux d’affichage dans les communes

Ce sont les maires qui décident de la communication publicitaire de leur commune. Le règlement local de la publicité peut également encadrer les publicités lumineuses à l'intérieur des vitrines des magasins.

On retrouve des maires « écolo » comme à Lyon par leurs actions environnementales.

Par exemple, le maire de la ville de Lyon, Grégory Doucet, avait proposé de nombreux projets écologiques en termes d’affichages publicitaires. Aujourd’hui, 4 mesures ont été mises en place depuis sa prise de fonction à la mairie de Lyon. Parmi ces 4 mesures, on retrouve : « Se doter d'une politique ambitieuse d'achats publics responsables » et « Limiter la place de la publicité dans l'espace public ». Le maire de Lyon souhaite que les collectivités incluent l’interdiction des écrans vidéo publicitaires dans le règlement local de publicité.

Des exemples de communication en accord avec la loi Climat

exemples publicités loi climat

De plus en plus d’entreprises consacrent une attention particulière à la transition écologique, celles-ci emploient ainsi de nouvelles mesures respectueuses de l’environnement pour leurs publicités. On a sélectionné pour vous quelques exemples de publicités responsables :

La marque de maquillage LAST : cette entreprise innove avec le remplacement du pétrole par une matière écologique à l’aide de chercheurs pour recréer une molécule qui a les mêmes et la même performance à partir de ressources renouvelables 100% naturelles.

Pour leur publicité extérieure, LAST a fait le choix de l’encre végétale pour leurs affichages à Paris :

publicité last maquillage métro écologie

Un autre exemple de publicité écoresponsable avec la marque Chocapic :

Pour sa campagne « Chocapic drôlement plus responsable », qui met en lumière les engagements plus responsables de la marque, Chocapic a opté pour une campagne publicitaire éco-conçue. Les personnages sont constitués de bois et d’argile, les décors ont été réalisés en matériaux recyclés et l’électricité utilisée pour le tournage de la vidéo publicitaire était « 100% verte ».

Cette publicité a obtenu la certification Albert (organisme faisant autorité dans le secteur du cinéma et de la télévision en matière de développement durable).

>>> Découvrez nos offres éco-responsables pour vos prochaines publicités.

La France, très bien placée dans les publicités éco-responsables

Les meilleures campagnes publicitaires mondiales pour la RSE ont pu être jugées lors du classement annuel par Warc et ACT Responsible. The Good Report mesure les meilleures utilisations de la création pour promouvoir le développement durable et la responsabilité sociale afin de sensibiliser aux grands enjeux environnementaux.

classement publicités écoresponsables

Le 1er pays est les États-Unis, la France vient ensuite en 2ème position devant le Brésil, le Royaume-Uni et l’Australie. Une belle avancée écologique pour la France !

Partager ce contenu

Articles en relation