Glossaire de l'achat média

Ce glossaire est destiné à toutes personnes souhaitant débuter dans le domaine de l’achat média. La liste des termes est bien sûr non-exhaustive, cependant elle vous sera utile pour comprendre le jargon des médias.

Nous avons alors essayé de réunir des éléments fréquemment employés, un gain de temps pour vous et une assurance lors de vos futures négociations d’achat d’espaces publicitaires !

Si vous êtes amenés à monter un plan cross-média, les quelques notions suivantes applicables à l’achat média en affichage, en radio ou en TV pourront vous servir.

Si par ailleurs, vous avez besoin de conseils sur ces médias, n’hésitez pas à contacter notre agence média :

Brand's Business Partner.

Résumé des différents thèmes du glossaire de l'achat média :

Définitions et Termes communs aux médias traditionnels

Tarifs publicitaires

BBV (Brut Base Valorisé) :

Valorisation du prix de base d’un espace publicitaire à la suite d’une offre commerciale. 

BBA (Brut Base Acheté) :

Prix de base sans réduction appliquée.

Tarif net (négocié) :

Prix de base négocié suites aux différentes remises appliquées.

Tarif net net :

Tarif négocié avec l’application additionnelle d’une remise professionnelle (généralement 15% dus à la remise de mandat).

Tarif TTC :

Tarif toutes charges comprises impliquant par conséquent une TVA à 20%.

CGV (Conditions Générales de Ventes) en publicité :

Document commercial mis en place par les régies afin d’établir les conditions de ventes des espaces publicitaires.

Remises

Remise de mandat: 

Lorsqu’un annonceur dispose d’un mandataire (l’agence média par exemple), il bénéficie généralement d’une remise de 15%.

Remises de volumes : 

Selon les volumes achetés par un annonceur, la remise de volume peut varier entre 2% et 45 %.

La remise nouvel annonceur : 

Un nouvel annonceur bénéficie en général d’une remise avoisinant 5%.

La remise fidélité : 

Un annonceur peut bénéficier d’une remise de 2 à 3% si celui-ci a déjà annoncé l’année précédente.

Les remises SIG et grandes causes :

Les campagnes gérées par le Service d’Information Gouvernemental (SIG) et les grandes causes bénéficient d’une remise de 40%.

Autres notions à connaître

Bloquer : 

Réserver et s’engager à l’achat d’un espace publicitaire.

Calendrier Rédactionnel : 

Planning prévisionnel d’un support publicitaire média présentant les différentes thématiques évoquées ainsi que les dates de traitement.

Cross média : 

Pratique publicitaire et marketing utilisant plusieurs médias pour une même campagne afin de bénéficier de leur complémentarité.

Décrochage publicitaire : 

Diffusion des messages publicitaires exclusivement sur une zone géographique donnée (ex : TV, Radio, presse).

Floating : 

Vente d’espaces publicitaires à des conditions préférentielles en fonction de l’inventaire disponible.

Inventaire publicitaire : 

Ensemble des espaces publicitaires disponibles à la vente selon les conditions demandées (période, support média, etc.)

Kit Média : 

Document qui compile les informations liées à un support publicitaire (tarifs, profil d'audience, spécificités techniques, etc.).

Last minute : 

Achat d’espaces publicitaires toujours disponibles peu de temps avant leurs dates de diffusion, permettant de bénéficier de remises très avantageuses.

Loi Sapin : 

Instaurée en 1993, la loi Sapin réglemente la procédure d’achat d’espaces publicitaires, notamment la transparence des prix. Ainsi, même en cas d’achat média de l’annonceur par l’intermédiaire d’une agence, la facture doit être envoyée aux deux parties.

Mandat : 

Acte par lequel un mandant (l’annonceur) donne l’autorisation à un mandataire (souvent l’agence média) de réaliser les achats d’espaces publicitaires.

Mandataire : 

Société spécialisée dans l’achat ou la location d’espaces publicitaires.

Poser une option : 

Devenir prioritaire de l’achat d’un espace publicitaire sur une période donnée. « Je souhaite poser une option sur votre réseau d'affichage Y pendant X jours. »

Champ lexical et définitions de l'achat média en presse

ACPM (Alliance pour les Chiffres de la Presse et des Médias) :

Organisation qui certifie la diffusion et l’audience en presse. L’ACPM/OJD certifie les chiffres liés au digital (sites web, applications, radios digitales).

Audience :

Nombre total de lecteurs sur un numéro = Diffusion imprimée x Taux de reprise en main

Bouclage éditorial ou rédactionnel :

Date limite pour remettre ou changer les contenus d’un support presse avant l’envoi auprès de l’imprimeur.

Diffusion imprimée :

Nombre moyen d’exemplaires imprimés diffusés par numéro, payés ou gratuits.

Diffusion payée :

Nombre moyen d’exemplaires payants diffusés par numéro (kiosques et abonnements).

Édition :

Diffusion géographique d’un magazine/journal. Elle peut être nationale, régionale, départementale ou en couverture de plusieurs villes. Généralement, les contenus éditoriaux différents en fonction de chaque édition.

Insertion :

Format publicitaire presse par lequel une annonce est insérée dans un magazine.

Périodicité :

Fréquence de parution d’un titre presse (quotidienne, hebdomadaire, mensuelle, annuelle, etc.).

PQUG :

Presse Quotidienne Urbaine Gratuite

PQR :

Presse Quotidienne Régionale

PQN :

Presse Quotidienne Nationale

Preuve de parution :

Justificatif prouvant la bonne application d’une campagne presse en fonction de l’espace publicitaire acheté.

Split run :

Segmentation de la diffusion d’une annonce (différentes régions/éditions, abonnés, etc..) avec des visuels différents, mais sur un même magazine et aux mêmes emplacements. Le Split run implique des frais techniques.

Titre presse :

Production de presse écrite tels qu’un magazine, un journal, etc.

Formats publicitaires presse

>>> Lire aussi notre article sur Les tarifs en presse

Champ lexical et définitions de l'achat média dans l'affichage

Affichage Sauvage :

Affichage sur des supports non règlementés (ex : clean tag, affichage palissade, etc.).

Affichage publicitaire sauvage

Face :

Support utilisé pour diffuser le message publicitaire (« Ce réseau dispose de 30 faces aux formats 12m². »). Certains annonceurs jugent le rapport qualité/prix de leur campagne au coût par face net, à l’exclusion des frais d’impressions et taxe municipales.

Frais d’impression : 

Frais relatifs à l’impression des affiches de la campagne. Les sociétés d’affichages disposent généralement des moyens nécessaires pour gérer les impressions, cependant, certains annonceurs ou agences peuvent aussi livrer les affiches par eux-mêmes.

ODV (Occasions De Voir) : 

Nombre de contacts générés par un réseau publicitaire sur une période donnée (l’ODV est généralement utilisée pour l’affichage). Cet indicateur permet d’évaluer la puissance d’un réseau d’affichage ou d’un emplacement spécifique.

Réseau d’affichage : 

Offre proposée par une société d’affichage constituée d’un ensemble de supports ou faces.

Taxe Municipale :

Taxe locale sur la publicité extérieure. Elle diffère donc selon les communes, mais également de la société d’affichage et du type de réseau (durée, nombre de faces, format d’affichage, etc.).

Formats d’affichage : 

Dimensions du support d’affichage employé. Voici quelques formats d’affichages grands formats en extérieur les plus connus :

  • 2m² (120*176cm) – centre-ville (dimension abribus)
  • 4m² (240*160cm)
  • 8m² (320*240cm)
  • 12m² (400*300cm) – périurbain et grands axes
  • Métro : 200*150cm ou sur-mesure
  • Flanc bus ; 152*68 / 192*68 / 274*68
  • Arrière bus (99*83cm)

>>> Lire notre article sur le prix et les formats des panneaux publicitaires

Formats affichage publicitaire extérieur

Champ lexical et définitions de l'achat média radio

FMA :

Frais de Mise à l’Antenne.

FWD :

Forfait Web Diffusion pour les radios proposant leurs programmes en direct en ligne.

Fréquence du spot :

Nombre de répétitions d’un spot par jour.

Pige Radio :

Justificatif audio prouvant l’existence d’une campagne radio.

Spot radio :

Message publicitaire sonore diffusé à la radio.

Champ lexical et définitions de l'achat média en TV - Focus parrainage

Parrainage (aussi appelé sponsoring) :

Le parrainage est un format publicitaire spécifique en Télévision d’une durée de 6 secondes à 12 secondes. La durée de l’écran dépend de la régie qui le commercialise (12 secondes chez France TV, 8 secondes en moyenne chez Next Régie, 6 à 8 secondes chez M6…) et des programmes parrainés.

Une émission peut s’associer à un, deux ou plusieurs parrains. La plupart des émissions permettent à deux parrains de sponsoriser le programme, certaines émissions très populaires qui sont de grands carrefours d’audience permettront à 4 voire plus annonceurs de s’associer au programme (Exemple : The Voice).

Le parrainage jusqu’en 2017 était un format répondant à des règles strictes ou seul le logo de l’annonceur et une voix off pouvait être visible.

Du fait de sa durée plus courte, et du peu d’information qu’il permettait d’afficher ce format était beaucoup moins cher que les spots dits « classiques » qui eux permettent d’exprimer son message sur des durées allant de 15 secondes à 1 minute, et parfois plus pour les formats évènementiels. 

Le parrainage offre de fait le moyen le plus économique pour un annonceur d’entrer en TV.

En février 2017, ce format a gagné en souplesse et permis aux annonceurs d’illustrer leurs produits ou services et sur une durée plus longue. Cette évolution a contribué à la dynamisation de la demande (+30% en 2018) et la revalorisation tarifaire du format.

Billboard :

C’est le nom utilisé pour désigner le format propre au parrainage.

BB-In :

C’est le billboard diffusé au démarrage de l’émission : « Cette émission vous est présentée par… »

BB-Out :

C’est le billboard diffusé à la fin de l’émission : « Ce programme vous a été présenté par… »

GRP :

Le GRP est égal à la somme des contacts sur cible d’un écran ou d’une campagne publicitaire rapportée à la taille de la cible visée (exprimée en base 100)

Ci-dessous un exemple avec l’émission L’Amour est dans le pré.

Exemple GRP télévision M6

Indice Format :

Les indices tarifaires de formats permettent d’obtenir le prix d’un spot TV d’une durée « non standard » à partir du prix du spot de référence 30 secondes.

La tarification d’un spot n’est pas strictement proportionnelle à sa durée, c’est pourquoi le recours aux indices formats est nécessaire.

Exemple : La grille d’indice format TF1 2019

Indices tarifaires TF1

La grille d’indices tarifaires ci-dessous montre ainsi qu’un spot TV de 10s est vendu plus de la moitié du prix de celui de 30s : Il est donc proportionnellement plus cher.

Cette mécanique est valable également pour les spots dont la durée est supérieure au format supérieur de 30 secondes.

Coût GRP sur cible :

C’est l’indice par excellence pour juger une offre tarifaire proposée par une régie TV.

Comment se calcule-t-il ?

En divisant le tarif net média HT (et non pas le tarif brut !) de la proposition par l’indice format et par le nombre de points GRP de la cible pour laquelle nous cherchons à déterminer le cout GRP.

Le coût GRP est très intéressant pour comparer des offres d’une même régie ou de plusieurs régies sur des émissions données pour une cible en particulier.

Exemple :

Tarif net du parrainage proposé : 7 000€ HT

GRP sur cible 35-59 : 17

Indice format : 0,51 (8 secondes en 2019)

Cout net GRP 35-59 : 807€

 

Le monde des achats médias détient des milliers de termes qui lui est spécifique, c’est pourquoi le vocabulaire donné ci-dessus n’en représente qu’une infime partie mais est indispensable.

Alors ? Prêt à négocier ?

Écrit par Yann Roger

Partager ce contenu

Articles en relation